Fanny_Agostini_11D038.jpg

Bonjour Fanny, pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours avant d'arriver à BFM ?

Après une prépa science-po et lettres à Clermont Ferrand, j’ai intégré la radio locale France Bleu Pays d’Auvergne.
J’ai ensuite suivi une formation en radio à Studio Ecole de France à Issy les Moulineaux qui m’a permis de rejoindre RMC pour y présenter la météo et l’info trafic .
Au départ de Philippe Verdier sur France 2, j’ai eu l’opportunité de travailler pour BFMTV.
 


Qu'est ce qui vous à amené à la météo ?
 
Par un hasard qui n’en est peut-être pas vraiment un !
J’ai toujours été passionnée par la Nature grâce à mon grand-père qui m’a éveillé très jeune à sa protection.
La météo est un sujet intimement lié aux enjeux environnementaux.

 Avez-vous suivi une formation particulière ?
 
J’ai réalisé une formation à Météo France sur Paris .
 
Contrairement à Sandra Larue et Christophe Person, vous ne venez pas de la chaîne météo. Cela fait-il une différence ?
 
Il y a une différence, c’est certain, nous n’avons pas la même expérience mais j’apprends chaque jour à leurs côtés.
 
Christophe est météorologue de profession. Vous fait-il part de son expérience ?

Christophe Person est toujours là pour me donner des conseils et répondre à mes interrogations.
Tout comme Guillaume Sechet d'ailleurs, tous les deux sont de vrais passionnés !
 

Fanny_Agostini_11N025.jpgQuel est la différence entre la présentation en radio et en télévision ?

En radio, on peut véhiculer beaucoup de choses par la voix.
Cela laisse libre court à l’imagination de l’auditeur.
Il peut se figurer sa propre image du présentateur.
C’est un peu la même chose quand on lit un livre, vous vous créez vos personnages .
Cela dit, j’aime les 2 médias.
A BFMTV, les bulletins quotidiens sont nombreux, on progresse très rapidement et cela permet de corriger ses erreurs.
 
La présentation en direct apporte-t elle un stress particulier par rapport aux autres chaînes où les bulletins météos sont enregistrés ?
 
Je trouve cela beaucoup plus formateur de travailler sans filet !
Dans les conditions du direct, le stress laisse petit à petit la place à l’adrénaline et c'est galvanisant !
 
Comment s'est passée votre intégration à bfmtv ?
 
Elle s’est passée très naturellement.
D’autant plus facilement que RMC et BFMTV font partie du même groupe.
Je n’ai pas été dépaysée !

Petite note d'humour, qu'avez-vous pensé de l'article d'OZAP (aujourd'hui Puremédias) ?
 
J’évite de regarder les commentaires sur internet. De quoi parlait cet article ? 

Fanny_Agostini_11N027.jpg
OZAP voulait vous offrir un styliste pour Noël.

Nous avons déjà une styliste à BFM.
Il est vrai qu’il est plus compliqué pour une femme de trouver des tenues vestimentaires adaptées. (c’est plus simple le costard-cravate, non ?)
La météo se prête plus facilement aux tenues sympathiques par rapport à l’info générale.
Après la question reste très subjective.


Les commentaires sur Internet peuvent parfois aider à progresser...

Je préfère me fier aux regards de mes proches et de ma direction qui sont là pour me conseiller.

Pour finir, avez-vous d'autres passions ?
 
Les grands espaces avant tout: seule, entre amis, en famille, à cheval, à pied, en VTT... J'aime le sport mais le sport en plein air .
Et je suis surtout comtemplative, j'aime me retrouver dans la nature pour faire le point, respirer et me régénérer. C'est un équilibre essentiel .


Interview téléphonique retranscrite pour BFMFAN

Merci à Fanny pour sa gentillesse et sa disponibilité et bon vent sur BFMTV.